bannière presse

L’activité de formation de l’ISPC

L’activité de formation de l’ISPC associe formation initiale universitaire et formation continue des professionnels de la santé et du sport.
L’activité de formation universitaire (Licence, Master, DU) est étroitement liée à l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Le DPC (Développement Professionnel Continu des professionnels de Santé) et la formation « Acteurs du sport » s’adressent à des professionnels en exercice qui souhaitent monter en compétence sur la pratique du para-sport.

L’intégration des professions de la rééducation et de la réadaptation à l’Université :

Selon les modalités du décret no 2020-553 du 11 mai 2020 relatif à l’expérimentation des modalités permettant le renforcement des échanges entre les formations de santé, la mise en place d’enseignements communs et l’accès à la formation par la recherche, l’Université Versailles Saint Quentin en Yvelines, Université Paris Saclay (UFR Simone Veil-Santé) a déposé un projet d’expérimentation concernant la formation des professions de la Rééducation – Réadaptation.

Ce projet est porté localement par le Département Universitaire de Rééducation et de Réadaptation, DU2R, de l’UFR Simone Veil-Santé et son animateur, le Professeur François Genêt. Créé en 2016, ce département a pour mission principale les réflexions sur l’intégration des professions de la rééducation et de la réadaptation à l’Université. Une grande première qui préfigure et prépare aux futures formations qui seront dispensées au sein de l’ISPC.
Il est notamment constitué de tous les instituts de formation aux professions de la rééducation et de la réadaptation en convention avec l’Université qui participent donc tous à l’élaboration et l’écriture de ce projet d’expérimentation.

Sont ainsi associés à ce projet huit instituts qui forment aux professions d’ergothérapeute, de kinésithérapeute, de pédicure-podologue et de psychomotricien, dépendant de quatre partenaires. Il est également projeté d’y inclure deux formations « orphelines » d’orthoprothésiste et de podo-orthésiste en convention avec le lycée d’Alembert de Paris.

Au final ce sont l’ensemble des professions de la rééducation et de la réadaptation qui seront formés dans une même filière. A terme, l’ISPC va légitimement accompagner ces formations en proposant à l’ensemble de ces professionnels des carrières universitaires de praticiens et de chercheurs.

La mise en œuvre définitive pour ce projet d’expérimentation est prévue pour la rentrée 2021 en incluant un modèle transitoire dès la rentrée 2020.